Le dialogue environnemental, une formation qualifiante, une expertise reconnue

Deux mois tout juste avant le lancement de la 3e session de la formation « Pilote de dispositifs participatifs » (il reste quelques places, nous contacter !), l’Ifrée, sollicité pour son expertise par l’Environnement Magazine, partage son analyse des atouts et limites du nouveau décret réformant le dialogue territorial. Retrouvez Marie Eraud, coordinatrice de la formation dans les pages de l’Environnement Magazine (à paraitre dans l’été) ou sur leur site : http://www.environnement-magazine.fr/article/49587-la-reforme-du-dialogue-environnemental/

L’article est aussi téléchargeable ici.

Il y a pour nous un réel enjeu à se saisir de ce nouveau décret pour faire évoluer la relation des territoires et des porteurs de projet à la notion de concertation. L’enjeu de la mise en œuvre d’une participation réelle et de qualité est majeur : il s’agit d’éviter les travers souvent méthodologiques rencontrés par des professionnels engagés dans leur mise en œuvre (ce sont souvent des spécialistes d’une thématique qui se retrouvent en position de conduire une concertation sans en avoir les compétences spécifiques) et de ne pas créer de fracture  territoriale liée à une participation mal menée, avec des participants n’ayant pas été réellement écoutés. La méfiance voire la défiance vis-à-vis des dispositifs participatifs se développe sur ce terreau de part et d’autre (chez les participants comme chez les maitres d’œuvre).  

Après plusieurs années de pratique des concertations avec les acteurs du territoire sur des thèmes variés (gestion de l’eau, méthanisation…) et le suivi des missions d’ingénierie développées par tous les futurs pilotes de dispositifs qui ont participé aux deux premières sessions de la formation, l’Ifrée est en mesure d’identifier les impacts que la nouvelle réglementation peut avoir sur le terrain et pour les praticiens. A la fois par ce que le texte peut générer directement chez les porteurs de projets et par les opportunités qu’il crée et qui seront à mettre en avant auprès des porteurs de projets rencontrés par les pilotes de dispositifs participatifs.

 

 

 

logo blanc

L’Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement (Ifrée) est un organisme partenarial créé en 1996, qui se place au service de la démocratie participative et de l'aide à la décision.

La vocation de l’Ifrée est de favoriser l'implication citoyenne par l'éducation à l'environnement dans une perspective de développement durable.

Contacts

ifree (@) ifree.asso.fr
+33 (0)5 49 09 64 92
405, route de Prissé-la-Charrière
F-79360 Villiers-en-Bois

Suivez-Nous :