Fabienne Moreau, Chargée de projets Art et Nature, département de la Gironde

Quelle formation de l’Ifrée avez-vous suivie ?

J’ai suivi en 2015 la formation « l’approche art et nature en éducation à l’environnement – initiation ». J’étais alors en cours d’évolution professionnelle, passant de responsable d’un site naturel du département à la prise en charge de l’approche artistique pour la politique de sensibilisation à la nature sur l’ensemble des sites naturels départementaux. L’Assemblée département ayant adopté son nouveau schéma des Ens, inscrivant cette approche comme mode de sensibilisation d’un  plus large public aux enjeux environnementaux.

Que vous a apporté cette formation dans votre nouveau poste ?

En tant que coordinatrice d’un programme d’interventions, ce stage m’a permis de mieux comprendre les besoins des animateurs et de pouvoir les accompagner.

Avec certains animateurs associatifs ayant réalisé le stage « art et nature » de l’Ifrée quelques années plus tôt, nous avions désormais une culture commune nous permettant de nous comprendre plus facilement. Là où je comprenais mal leurs propositions auparavant, ne trouvant pas évident qu’un « naturaliste » puisse « faire l’artiste », j’en avais maintenant une lecture plus ouverte. Ma formation initiale (DESS Direction de projet culturel) m’amène naturellement à revendiquer que les approches artistiques avec les publics soient proposées par des artistes professionnels. Le stage m’a ouvert le regard sur les intérêts d’animations « art et nature » pratiquées par des animateurs professionnels. J’ai vu que de telles animations permettaient de travailler sur l’imaginaire et l’émotionnel à travers des techniques très structurées où l’on guide le participant pas à pas. Maintenant je comprends que pour améliorer la diffusion de ces pratiques on peut aussi s’appuyer sur le milieu de l’animation et de l’éducation à l’environnement. Pour intégrer cette nouvelle donne, nous proposons désormais à la fois une rubrique balades artistiques avec des intervenants artistes professionnels (identifiés par leur nom dans le programme) et des animations-découvertes basées sur des techniques artistiques dans les autres rubriques (balades familiales, jeunesse…).

Pour les animateurs je favorise la possibilité d’assister à des  interventions d’un artiste et d’un animateur, à la fois pour leur permettre de s’aguerrir sur une technique artistique et aussi pour leur permettre de mesurer les apports d’un artiste professionnel.

Lors des temps de rencontres avec nos animateurs, ils affirment que ces approches ont enrichi leurs pratiques et font venir un public différent sur les sorties.

De plus, un objet hybride est en train de naitre avec des animations réalisées en binôme entre un animateur professionnel et un artiste professionnel dans tous les domaines artistiques (arts visuels, conte, danse, théâtre…), et tous affirment que cette approche est particulièrement enrichissante. Il pourrait d’ailleurs être intéressant que l’Ifrée se saisisse de l’écho favorable du public pour ce type d’animation pour en faire une formation à venir !

 

logo blanc

L’Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement (Ifrée) est un organisme partenarial créé en 1996, qui se place au service de la démocratie participative et de l'aide à la décision.

La vocation de l’Ifrée est de favoriser l'implication citoyenne par l'éducation à l'environnement dans une perspective de développement durable.

Contacts

ifree (@) ifree.asso.fr
+33 (0)5 49 09 64 92
405, route de Prissé-la-Charrière
F-79360 Villiers-en-Bois

Suivez-Nous :