« Changements climatiques et enjeux énergétiques »

La thématique a été organisée en trois sous parties cohérentes et pouvant être traitées séparément :

  • compréhension des phénomènes : les connaissances scientifiques élémentaires nécessaires à la compréhension des changements climatiques ;
  • scénarios climatiques : qu’est-ce qu’un modèle ? comment peut-on établir des scénarios et dans quelle mesure sont-ils valables ?
  • modes de vie : en quoi nos modes de vie participent-ils aux changements climatiques et quelles sont nos possibilités d’action ?


« L’effet de serre »

Objectifs spécifiques
Expliquer le phénomène de l’effet de serre.
Montrer le lien entre les émissions anthropiques de GES et l’évolution de la température.


Enjeux et messages
L’effet de serre est un phénomène naturel nécessaire à la vie telle que nous la connaissons.
Il y a une corrélation forte entre concentration de CO2 et température. Or, même si la concentration de C02 a toujours varié, elle n’a jamais été aussi élevée depuis 400 000 ans.
Lorsqu’on étudie l’évolution des concentrations atmosphériques en CO2 et en CH4, on s’aperçoit qu’elles augmentent brusquement à partir de la révolution industrielle et que l’évolution de la température suit.


« Les gaz à effet de serre » (GES)

Objectifs spécifiques
Sensibiliser aux GES : origines, durée de vie, proportions…


Enjeux et messages
Il n’y a pas que le CO2 comme GES.
Les origines des GES sont diverses et les quantités émises aussi.
Certains GES sont naturels et d’autres ont été créés par l’homme.
Le pouvoir réchauffant et la durée de vie diffèrent d’un GES à l’autre.


L'« Etendoir »

Objectifs spécifiques
Donner un patchwork d’informations (locales, mondiales…) tout en alternant les approches (scientifique, humoristique, imaginaire…).
Avoir un support attractif qui permette de délivrer des informations courtes et variées.

« Un aperçu des possibles »

Objectifs spécifiques
Avoir un aperçu des conséquences possibles des changements climatiques.
Comprendre et vulgariser les scénarios climatiques du GIEC.


Enjeux et messages
Les scientifiques du GIEC disent qu’il y a plus de 90% de chances que la température globale augmente du fait des activités humaines. Ceci aura un effet sur la biodiversité, les océans et la société humaine à l’échelle mondiale. Mais quelles sont les conséquences possibles ? Quels risques ? Et du coup, que fait-on ?



« Au bazar climatique »

Objectifs spécifiques
Amener le public à se poser des questions sur ses modes de vie ; l’interpeller et lui proposer des pistes de solutions.
Aménager un espace d’échanges entre les personnes (animateur compris).


Enjeux et messages
Chaque acte de consommation a un impact sur le climat, tous les gestes comptent : c’est à chacun de faire ses choix de consommation, en fonction de ses envies et de ses besoins, mais en ayant conscience de leurs conséquences ;
Modifier nos comportements et réduire nos émissions de GES ne signifie pas diminuer notre niveau/qualité de vie ;
Toute production/consommation d’énergie contribue au réchauffement climatique global et produit des déchets.


« Responsabilités et solutions »

Objectifs spécifiques
Connaître les initiatives et les engagements existants à différents niveaux : international, européen, national, local.
Montrer la responsabilité des différents secteurs et des ménages dans les émissions de GES, et donner des exemples de solutions « faciles » à mettre en œuvre.


Enjeux et messages
Les changements climatiques sont un enjeu mondial et l’ensemble de la communauté internationale a commencé à se mobiliser.
Les émissions de GES sont inégales selon les pays.
C’est à chacun de se saisir du problème et d’inventer ou de mettre en place des solutions à son niveau.
Les leviers que nous avons pour agir sont : consommation, habitat, transports, énergie.


Le projet s’est organisé autour de 3 entités : le comité de suivi, le groupe de travail et le groupe de coordination.
Le comité de suivi a regroupé l’ensemble des partenaires : les financeurs (ADEME, Région), les 5 structures d’éducation à l’environnement mettant ensuite en œuvre le Naturalibus et Charente Nature ; des personnes sollicitées pour leurs connaissances sur la thématique (Centre Régional des Énergies Renouvelables, Espace Mendès France – Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle de Poitiers, CNRS de Chizé) ; le GRAINE Poitou-Charentes et l’Ifrée.
Le groupe de travail était constitué d’un animateur de chaque structure d’éducation à l’environnement mettant ensuite en œuvre le Naturalibus.
Ce groupe était constitué des Petits Débrouillards Poitou-Charentes au titre du GRAINE Poitou-Charentes et de l’Ifrée.

logo blanc

L’Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement (Ifrée) est un organisme partenarial créé en 1996, qui se place au service de la démocratie participative et de l'aide à la décision.

La vocation de l’Ifrée est de favoriser l'implication citoyenne par l'éducation à l'environnement dans une perspective de développement durable.

Contacts

ifree (@) ifree.asso.fr
+33 (0)5 49 09 64 92
405, route de Prissé-la-Charrière
F-79360 Villiers-en-Bois

Suivez-Nous :