Colloques

 

Ecocitoyenneté & Innovation Sociale

Il s'est déroulé à Poitiers (86) les 21 & 22 octobre 2014

Ce colloque, organisé en partenariat avec l’ESPE de l'Université de Poitiers les 21 et 22 octobre 2014, interroge le concept d’écocitoyenneté, né dans les années 1980, qui tentait d'associer le souci environnemental et l'action citoyenne.
Il dénonce le fait qu’il se soit vite restreint au domaine des pratiques quotidiennes et singulièrement aux éco-gestes : à évacuer la dimension critique de l'éducation à l'environnement, on écarte la réflexion pourtant nécessaire sur le fonctionnement du système politique et économique.
Pour faire pendant à cette vision réductrice, le colloque a mis en avant les démarches innovantes basées sur le principe de participation, les formes d'intelligence territoriale ou l'émergence d'une recherche coopérative.
Toutes ces démarches d'accompagnement, de participation, de concertation, de recherche reposent sur des fondamentaux éducatifs, plus ou moins centraux selon les projets.
Partage d'expériences, réflexions collectives, apprentissage par l'action : Comment ces stades sont-ils franchis ? Nécessitent-ils des médiations ? Un accompagnement ? La mise en tension d'un réseau ?
Qui bénéficie de ces apprentissages ?

Ecocitoyenneté & Innovation Sociale

Habiter : l'ancrage territorial comme support pour l'éducation à l'environnement

Habiter : l'ancrage territorial comme support pour l'éducation à  l'environnement

Il s'est déroulé à La Rochelle (17) les 24 & 25 juin 2010

L’idée de ce colloque, organisé en partenariat avec l’I.U.F.M. Poitou-Charentes, et l’Université de La Rochelle les 24 et 25 juin 2010, vient du constat généralement partagé que l’information ne mène pas forcément à l’action (et rarement directement).

L’engagement dans l’action fait appel à l’affectif, au sentiment d’affiliation à un groupe, d’appartenance à un territoire, au fait d’avoir tissé des liens avec un lieu, en somme, d’« habiter ». Le colloque a investi cette thématique selon trois angles :

  • Habiter comme résider : les « habitants » sont ceux qui résident, s’expriment et agissent dans un lieu donné. Avec le développement des pratiques participatives, l’accent mis sur le développement local, l’habitant est une figure qui a émergé sur la scène politique.
  • Habiter comme demeurer : qui signifie qu’on s’attarde en un lieu et évoque un ancrage physique et temporel. Un aspect de la crise environnementale et probablement sociale actuelle nait de la dissociation entre les habitants et leur habitat, réduisant leur capacité à la fois pratique et psychologique à utiliser, entretenir, à s’approprier un lieu.
  • Habiter comme « Être au monde » : habiter le monde s’étire entre deux pôles aussi vastes l’un que l’autre et intégrateurs l’un de l’autre : le monde-planète et le monde-à-soi.

Colloque "Éthique et éducation à l'environnement"

Il s’est déroulé à La Rochelle (17) les 7 & 8 avril 2008

La diffusion des grandes notions du développement durable s’accompagne d’un recours à l’équité, à la responsabilité.
S’il semble tout à fait justifié de réfléchir à la dimension éthique de nos actes individuels ou collectifs, on peut craindre aussi l’instrumentalisation de ces messages.
C’est ce souci qui est à l’origine du colloque qu’a organisé l’Ifrée (en collaboration avec l’IUFM Poitou-Charentes et l’Université de La Rochelle) les 7 & 8 avril 2008 : Comment, d’une façon authentique, prendre en compte l’éthique dans l’éducation à l’environnement ?
Ce colloque a permis le débat entre valeurs universalistes ou construites dans le local, entre conflit ou recherche du consensus, mise en exergue des différences ou du continuum entre EE et EDD, l’approbation ou le refus de la spiritualité dans les éléments de l’éthique.
Mais il ressort aussi une communauté de pensée pour laquelle la morale repose désormais sur la question des conditions de la vie en commun.

Colloque

Éducation à l'environnement et institution scolaire

Éducation à l'environnement et institution scolaire

Il s'est déroulé à La Rochelle (17) les 2 & 3 juin 2006

À la rentrée 2004, l'éducation à l'environnement pour un développement durable est entrée dans les cursus des écoles, collèges et lycées français.
Cette introduction, qui est un nouveau pas dans le développement d'une stratégie éducative en matière d'environnement, fait suite à de nombreux efforts produits dans ce domaine de façons très diverses depuis les années 1970.
Pendant une trentaine d'années, les expériences ont été nombreuses mais n'ont pas induit la généralisation de l'éduction à l'environnement, de ses concepts et de ses pratiques au sein de l'institution scolaire.
Ceci pose un problème qui reste à explorer alors même que l'éducation à l'environnement est désormais placée dans une perspective particulière, celle du développement durable.

Environnements, cultures et développements

Il s'est déroulé à Niort (79) les 7 & 8 novembre 2002

La nécessité de prendre en compte les dimensions sociale, économique et écologique du développement des sociétés humaines a profondément marqué la dernière décennie, du Sommet de Rio à celui de Johannesburg.

De fait, la question du développement durable a affecté les thèmes de l'éducation à l'environnement et a conduit ceux qui la pratiquent à réfléchir à cette évolution.

Le colloque de Niort a rassemblé des chercheurs français et étrangers dans un souci de mixité des auteurs et des publics où se sont retrouvés praticiens et chercheurs, mais aussi des associatifs et acteurs institutionnels.
Il a montré que des synthèses peuvent se construire entre points de vue différents, l'éducation à l'environnement revendiquant une grande diversité de courants et la nécessité de multiples points de vue.

Environnements, cultures et développements

Éducation à l'environnement : nouveaux publics, nouveaux partenaires

Éducation à l'environnement : nouveaux publics, nouveaux partenaires

Il s'est déroulé au Futuroscope (86) les 3 & 4 mai 2000

À la suite des Assises Nationales de l’éducation à l’environnement de Lille (février 2000), ce colloque a rassemblé une grande diversité de participants : chercheurs et enseignants chercheurs des universités, des IUFM, des écoles d’ingénieurs, des établissements d’enseignement agricole mais aussi des praticiens engagés dans la recherche-action et travaillant le plus souvent dans le milieu associatif. 
Tous participent à la réflexion dans ce domaine, mais les occasions de rencontres sont encore relativement rares. 

Ce colloque s’est placé au carrefour de tous les acteurs désireux de voir se développer la recherche en éducation à l’environnement.
Le thème a été défini dans le souci d’explorer les nouveaux champs qui s’offrent à l’éducation à l’environnement. En effet, celle-ci s’adresse à des publics de plus en plus larges, allant au-delà du clivage habituel entre éducation formelle et non formelle.
L’éducation à l’environnement répond aussi à un souci de favoriser le partenariat entre praticiens et chercheurs, mais aussi associations, institutions et entreprises.

 

logo blanc

L’Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement (Ifrée) est un organisme partenarial créé en 1996, qui se place au service de la démocratie participative et de l'aide à la décision.

La vocation de l’Ifrée est de favoriser l'implication citoyenne par l'éducation à l'environnement dans une perspective de développement durable.

Contacts

ifree (@) ifree.asso.fr
+33 (0)5 49 09 64 92
405, route de Prissé-la-Charrière
F-79360 Villiers-en-Bois

Suivez-Nous :